Résultats d’enquêtes 2019-2020

Nous réalisons une enquête avant et après la mobilité européenne afin de pouvoir mesurer les évolutions d’impacts à différents niveaux. Voici quelques résultats sur la dernière enquête :

  • la vie quotidienne : le stage a permis aux jeunes de prendre conscience qu’ils avaient encore des marges de progrès pour aller vers l’autonomie. Voici ce qui ressort des résultats de l’enquête : je suis capable de faire les courses 95% avant et 79% après la mobilité. Capable de faire la cuisine 87% de oui avant et 69% après. Je suis capable de faire mon ménage 95% avant et 76% après
  • les représentations : 84% des bénéficiaires indique que la mobilité les aide à être plus tolérant
  • la pratique de la langue étrangère : 65% des bénéficiaires indiquent qu’ils ont améliorer leur niveau de langue
  • au niveau professionnel : 89% des jeunes affirment qu’ils ont appris de nouvelles techniques professionnelles !

D’autres résultats sont notables : nous savons que certains jeunes qui ont passé des CCF liés à la mobilité ont obtenu de très bonnes notes, ce qui pour certains leur à permis d’obtenir leur baccalauréat.

Sur l’insertion professionnelle nous venons d’enquêter les sortants des Bac pro de 2013 (soit les élèves qui étaient en deuxième projet de mobilité Léonardo Da Vinci). Les résultats sont très encourageants : un taux de chômage de 9,4% pour tous les jeunes, ce taux est de 7,1% pour les jeunes qui ont bénéficié d’une mobilité durant leur formation. L’impact de la mobilité sur l’insertion du jeune est nette, sans contestation. L’écart est très important, et nous encourage à poursuivre et amplifier notre travail.

Nous avons aussi cherché à évaluer l’impact du projet sur les familles. 98% des familles pensent que la mobilité augmente la qualité de la formation. C’est un vrai plus pour le recrutement des jeunes, et du regard positif des familles sur ce type de projet. Notons également le taux de satisfaction des jeunes qui est de 94% qui sont satisfaits ou très satisfaits de leur expérience de mobilité (rapport du participant).

L’impact porte également au niveau des équipes des établissements. L’intégration du projet au plan de formation, l’exploitation des acquis de l’apprentissage formel et non formel en cours, l’acquisition des compétences comportementales est incontestable.L’image de l’établissement est renforcé par son implication dans le programme.

Plus de résultats seront publiés à l’avenir… suivez-nous !